Comment évaluer le ROI de votre digital learning

Définir le ROI du digital learning est devenu un sujet brûlant. Dans ce post, nous présentons une méthologie d’évaluation du ROI basée sur le modèle de Kirkpratrick et qui a fait ses preuves.

Commençons par quelques définitions autour de la notion de ROI du digital learning.

Qu’est ce que le ROI en formation professionnel ?

De manière générale, un ROI se calcule en divisant le bénéfice par le coût. Cette même formule s’applique au calcul du ROI d’une formation digitale et correspond au gain généré par l’impact de la formation divisé par le cout induit par sa mise en œuvre.

Comme le suggère Kerin Bennington de l’UNC Kenan-Flager Business School, la mesure du ROI devrait être liée à la performance constatée après la formation.

Et l’amélioration de la performance d’une entreprise peut être chiffrée monétairement. Par exemple, le constat d’un gain de temps sur la réalisation d’une tâche, ou l’accroissement de la productivité d’une équipe représente toujours un bénéfice financier pour l’entreprise.

Ainsi pour réaliser une ROI positif, un programme de formation doit permettre d’afficher un gain démontrable supérieur à l’investissement réalisé pour produire la formation. Même si la définition du retour sur investissement dans la formation en entreprise semble assez simple, le mesurer s’avère ardue.

Les coûts

Calculer les coûts est la phase du calcul de ROI la plus simple à réaliser. Les coûts du digital learning sont composés des postes suivants :

  • Le coût du développement du ou des modules digital learning,
  • Le temps et les efforts consacrés par « les experts » à la conception du contenu pédagogique,
  • Le temps et les efforts consentis par l’équipe projet pour la réalisation du ou des modules,
  • L’infrastructure et les coûts de supports associés,
  • Le cout des éventuelles mises à jour de la formation.

En additionnant l’ensemble de ces postes, vous obtenez le cout global de réalisation de votre digital learning.

Le bénéfice

Calculer le bénéfice revient à déterminer la valeur du gain démontrable pour les apprenants et l’organisation. Et c’est sur ce point que l’affaire se corse.

En pratique : Quelle méthodologie d’évaluation du ROI utiliser ?

Au cours de nos multiples expériences et projets, nous avons utilisé plusieurs approches pour calculer et maximiser le ROI des parcours digital learning que nous proposions. Parmi les différentes méthodes que nous avons envisagées, nous en avons retenu une qui a fait ses preuves.

Le modèle d’évaluation de l’investissement formation de Kirkpatrick n’est plus à présenter.

Associé au calcul de ROI de Phillips, la méthodologie devient complète et pertinente.

Le principe de fonctionnement de cette combinaison repose sur les 2 étapes suivantes :

  • Dans un premier temps, il s’agit d’établir le gain et les bénéfices constatés de la formation à travers les 4 niveaux du modèle d’évaluation de Kirkpatrick et d’y associer une valeur monétaire.
  • Ensuite, en comparant ces bénéfices chiffrés aux coûts de réalisation du digital learning, il est possible d’évaluer le retour sur investissement de la formation en ligne.

Voici dans le détail et concrètement la façon dont il possible de mettre en place cette méthode de calcul du ROI d’une formation en ligne.

Modèle Kirkpratick calcul de ROI digital learning

Modèle Kirkpatrick

Niveau 1 : Satisfaction

Ce niveau consiste à évaluer la satisfaction de l’apprenant et à recueillir son avis sur le module digital learning qui lui a été proposé.

Dans cette optique, il est possible d’intégrer des sondages ou des questionnaires de satisfaction en fin de module. Vous pourrez ainsi obtenir des retours sur des points précis et évaluer plusieurs critères. Moins complet, mais plus spontané, le recours aux boutons « like », au ranking ou aux fonctionnalités de recommandation proposés par certains LMS à la manière des réseaux sociaux vous permettront également de sonder la satisfaction des apprenants.

Niveau 2 : Apprentissage

Il s’agit à ce stade d’évaluer ce que les apprenants ont effectivement appris aux cours du module et dans quelle mesure ils ont acquis les compétences attendues. Évidemment, cette partie consiste à faire des tests de connaissance à la fin de chaque module pour valider les acquis des apprenants. Quiz, jeu de rôle, exercices, les formes d’évaluation peuvent varier selon les connaissances ou compétences attendues.

Niveau 3 : Application

Aspect crucial, ce troisième niveau est certainement le plus difficile à mesurer. Il s’agit d’évaluer le gain de performance obtenu ou d’identifier les changements comportementaux des apprenants.

Pour cela, il faut se référer aux objectifs et attentes définies lors de l’analyse des besoins de formation pour identifier les critères à prendre en compte et évaluer le/les bénéfices clairs et démontrables que l’on peut attribuer à la formation en ligne.

Les critères tangibles et intangibles sont à prendre en compte indifféremment. Il faudra ensuite déterminer une échelle d’évaluation des progrès effectués et sur quelle période ils seront mesurés.

Niveau 4 : Impact sur l’entreprise

Dans le prolongement des niveaux 2 et 3, il faut maintenant déterminer comment l’impact business souhaité sera mesuré.

Généralement, cette mesure d’impact repose sur 4 critères :

  • La production,
  • La qualité,
  • Les coûts,
  • Le temps.

Calcul du ROI

Étape ultime de cette méthodologie, le calcul du ROI. En additionnant la valeur monétaire des 4 niveaux vous obtenez le gain démontrable de votre digital learning. Vous pourrez alors le comparer aux coûts induits par sa réalisation et sa mise en œuvre et obtenir ainsi son ROI.

En calculant le ROI de vos projets, vous pouvez les comparer sur la base d’un critère objectif et pour aller plus loin, fixez-vous des objectifs ROI : par exemple, l’investissement dans la formation devrait être compensé par des coûts de correction réduits sur une année.

A lire :  5 conseils pour maximiser le ROI de votre digital learning

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.