mettre à l'écran un texte long en digital learning

Le Digital Learning déteste-t-il la lecture ? (partie 1)

Mettre à l’écran un texte « long » en digital learning est communément considéré, pour les Concepteur Pédagogique Multimédia, comme une mauvaise pratique, voire un écueil pédagogique et ergonomique.

Il est certain qu’un texte écrit mis à l’écran sans autre forme de traitement pédagogique ne se différencie pas du simple PDF. A quoi bon, donc, s’investir dans la production digitale et utiliser des outils techniques complexes pour un résultat si pauvre ?

Texte en digital learning : garder l’essentiel

De ce fait une action courante du Concepteur Pédagogique Multimédia est de résumer, de supprimer « le superflu », voire d’élaguer le contenu textuel, et, si possible, de remplacer les textes par des contenus multimédias.

De nombreux arguments pédagogiques, ergonomiques et sociétaux confortent ce parti pris :

  • Habitué à un zapping permanent et au survol des textes sur internet, l’apprenant est bien souvent découragé à la vue d’un texte de plus de 5 lignes. La lecture en diagonale est devenue la norme.
  • La lecture à l’écran est non seulement plus lente de 25 % mais présente aussi un moindre confort visuel. Le scintillement de l’écran pousserait inconsciemment l’internaute à abréger la lecture.
  • De nombreuses études montrent que l’apprentissage est favorisé par l’association de textes et d’images. Laisser des lignes sans illustration constitue donc un manquement pédagogique.

Pourtant, le texte à lire présente des atouts pédagogiques et une richesse de contenu qui ne sont plus à démontrer. Il est aussi évident que certains concepts complexes ne peuvent pas être schématisés, mais nécessitent d’être explicités de manière linéaire. Enfin, les lecteurs assidus parmi les apprenants ont de bonnes performances d’apprentissage sur les textes longs ; c’est donc plutôt la tendance au « tout visuel » qui les irritent et les découragent !

 

Tips LALAMEDIA pour bien intégrer vos textes

Le graphiste intervient très tôt dans la conception d’un contenu afin de garantir sa compréhensibilité.

Son rôle est d’orchestrer la présence des textes dans les écrans à travers des templates qui apportent un équilibre entre textes et illustrations.

Son objectif : rendre agréable et motivante la lecture d’un texte à l’écran.

Son expertise devient incontournable lorsque le texte est très présent.

Lors du contrôle qualité, nous sommes attentifs à l’organisation de chaque écran… une correction, un ajout de dernière minute et le charme est rompu !

 

> Retrouvez ici la partie 2 de cet article

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.