Adaptative learning : de quoi s'agit-il ?

Adaptative learning : de quoi s’agit-il ?

Les récentes études sur la formation en entreprise révèlent que l’une des principales attentes des professionnels de la formation et des apprenants concerne la personnalisation de l’apprentissage et l’adaptative learning.

L’adaptative learning n’est pas une notion nouvelle. Dès 2013, l’apprentissage adaptatif investit le monde de l’éducation notamment à travers le développement de didacticiels adaptatifs financés par The Gates Foundation.

Depuis, l’adaptative learning a fait irruption dans le secteur de la formation professionnelle pour proposer aux collaborateurs des entreprises des parcours de formation personnalisés.

Qu’est-ce que l’adaptative learning  ?

La définition est élémentaire : l’adaptative learning ou apprentissage adaptatif désigne une formation qui s’adapte à l’apprenant.

Une formation «  classique  » propose à l’apprenant de consulter un contenu, une vidéo ou une information, puis un test de connaissance. Selon le résultat du test, l’apprenant sera invité à poursuivre le parcours ou revoir l’information pour répondre à nouveau.

Dans ce cas, tous les apprenants vivent la même expérience, ils visionnent la même vidéo et répondent aux mêmes questions dans le même ordre.

L’adaptative learning propose une approche différente. Les apprenants engagés dans une formation adaptative peuvent tous commencer avec la même vidéo ou le même contenu, mais selon leurs réponses au test, il leur sera proposé un contenu et des questions différentes.

Par exemple, si l’apprenant n’indique pas la bonne réponse à la première question, le module lui proposera un contenu plus élémentaire pour lui permettre de renforcer cette notion, et l’ensemble du parcours de formation sera automatiquement adapté. A contrario, si l’apprenant passe le test haut la main, un contenu plus avancé lui sera proposé.

A quoi ressemble l’adaptative learning  ?

Dans la plupart des cas, développer un parcours adaptative learning consiste à créer un contenu ramifié – dans le LMS – conçut comme un arbre de décision et qui aboutit à la conception de différentes scénarii.

Ainsi, un parcours adaptative learning conduit chaque apprenant à explorer le contenu pédagogique différemment, en fonction des interactions proposées tout au long du parcours (test, consultation de contenu complémentaire, choix…).

Les apprenants peuvent «  sauter  » le contenu traitant de ce qu’ils maîtrisent déjà, parcourir des contenus en priorité et d’autres dans un second temps, selon leurs besoins et leur actualité professionnelle. En résumé, un parcours adaptative learning bien conçu propose à l’apprenant l’information lorsqu’il en a besoin.

Jusqu’à encore récemment le parcours adaptative learning se programmait uniquement dans le LMS. Aujourd’hui, l’adaptative learning intègre de plus en plus les technologies d’Intelligence Artificielle, de Big Data et de Machine Learning pour réaliser une analyse prédictive du comportement de l’apprenant au sein même du module. Ainsi le module devient capable de calculer si l’apprenant maîtrise ou non les différents contenus présentés pour lui offrir une structure de formation et des contenus adaptés aux besoins, au niveau et à leur rythme d’apprentissage. Le module devient alors individuel et ultra personnalisé.

Les chatbots peuvent aussi constituer des supports d’adaptative learning en répondant à des questions spécifiques de l’apprenant, en détaillant une notion choisie par l’apprenant ou en rappelant à un apprenant de mettre en application ce qu’il a appris précédemment… La capacité d’un chatbot à répondre aux besoins spécifiques d’un apprenant en fait une sorte de «  robot tuteur  ».

Pourquoi ne pas s’en tenir à suivre un parcours de formation «  traditionnel  » à son propre rythme  ?

Chaque apprenant est différent. Au sein d’une même entreprise, les collaborateurs sont issus d’horizons très différents (expériences, cursus, cultures…) et doivent bien souvent assimiler les mêmes connaissances ou acquérir les mêmes compétences. L’adaptative learning fournit une approche pédagogique pertinente et très efficace.

L’adaptative learning augmente significativement la mémorisation.

En associant, études statistiques des comportements des utilisateurs et sciences cognitives, les algorithmes de l’adaptative learning rendent l’apprentissage et la mémorisation plus faciles pour chaque apprenants.

En effet, de nombreuses études sur les neurosciences démontrent que tout le monde n’apprend pas de la même manière. Ainsi, la personnalisation du contenu et du parcours à chaque participants permet de dispenser les formations selon les modalités selon les prédispositions décelées au fur et à mesure de la formation.

L’adaptative learning favorise la motivation des apprenants

Les parcours d’adaptative learning favorisent l’assiduité des apprenants en offrant la possibilité de proposer les leviers de motivation et de fidélisation les plus efficaces pour le participant. En outre, les solutions d’adaptative learning permettent de notifier un formateur pour aider un apprenant en difficulté malgré les différents scénario proposés.

Un parcours linéaire reste une stratégie performante et particulièrement indiquée, par exemple, pour des formations sur la conformité ou sur des notions réglementaires qui doivent être suivis par tous les membres d’un service, d’une équipe ou d’une organisation.

L’adaptative learning permet d’apporter au collaborateur les contenus de formation dont il a besoin, au moment où il en a besoin et de la façon la plus efficace pour lui.

Modèle de note de cadrage
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.