Le journaliste Ben Hammersley n’avait pas dû prévoir, en créant le terme podcast, que cet outil deviendrait un média à part entière.

En effet, aujourd’hui, ce mode de diffusion dont la dénomination est née de la contraction entre « Ipod » et « Broadcast » connaît un succès grandissant.

Le podcast est un contenu audio numérique diffusé sur Internet grâce aux flux RSS. Il se « consomme » en téléchargement ou en streaming et sur tout type de devices.

Podcast : des caractéristiques singulières qui expliquent son succès

 

Un format accessible, disponible et souple :

 

Les podcasts peuvent s’écouter partout et tout le temps, avec une connexion même minime, en streaming, ou sans connexion, en téléchargement.

En effet, les fichiers audios sont légers, les applications de lecture sont variées et beaucoup sont gratuites, ce qui rend le podcast particulièrement accessible et ouvert à tous les publiques.

Outre sa facilité d’accès, il offre une utilisation simple et flexible. Toutes les applications de podcast intègrent des fonctionnalités pour organiser ses lectures, les reprendre automatiquement là où elles avaient été interrompues ou recevoir des notifications lorsqu’un nouvel épisode est disponible…

La « consommation » même du média podcast offre une certaine souplesse puisqu’il ne monopolise pas son auditeur à 100 % comme une vidéo ou un article. L’écoute d’un podcast peut se faire en voiture, en marchant ou en faisant son footing… bref il offre des opportunités de consultations différentes des autres médias.

Un média attractif :

 

Depuis quelques années, le nombre d’utilisateurs des podcasts augmente*. En effet, ce média créé en 2004 est aujourd’hui utilisé par 9 millions de personnes en France d’après la plateforme ACAST.

Son format et sa simplicité d’utilisation séduisent un nombre croissant d’utilisateurs qui ont adopté le podcast. En 2019, 25 % des internautes de plus de 15 ans consomment au moins 1 podcast par mois ; en 2020, près de 6 français sur 10 écoutent des supports audio digitaux.

66 % des consommateurs de podcasts l’utilisent comme source d’information*. L’attractivité du podcast, son adoption croissante et l’usage qui en fait rend ce média certainement efficace et pertinent dans un environnement professionnel et dans un contexte de formation.

Une réalisation peu contraignante, mais exigeante :

 

La réalisation d’un podcast nécessite peu de matériel ; un ou deux micros et un enregistreur numérique peuvent suffire pour capter un podcast. Il offre également la possibilité d’être produit à distance et de s’affranchir des contraintes de déplacement ou d’agenda pour certains intervenants.

Toutefois, même si la réalisation d’un podcast peut s’avérer moins chronophage que la rédaction d’un contenu, produire un podcast attractif et efficace nécessite une bonne préparation pour maîtriser sa durée, son déroulé et maintenir l’attention et l’intérêt de son auditeur. Si l’enregistrement audio peut être moins intimidant qu’un tournage vidéo, il nécessitera aussi une partie de post-production avant diffusion.

Le podcast a-t-il sa place parmi les supports pédagogiques du digital learning ?

Les caractéristiques et spécificités du format permettent au podcast de répondre à certains besoins pédagogiques. Particulièrement adapté à des exposés ou des interviews qui ne nécessitent pas d’illustration visuelle. Le podcast permet d’offrir à l’apprenant un contenu d’expert qu’il peut consulter à son rythme pour découvrir ou approfondir des concepts ou notions nécessaires à sa formation. Ainsi, ce support audio digital peut être utilisé comme une ressource pédagogique à part entière ou enrichir d’autres supports de formation.

Avant, pendant ou après la formation :

 

Le podcast propose de nombreux avantages à la fois dans son usage, sa production et dans sa capacité à proposer un contenu pertinent et attractif. Il peut donc s’avérer efficace comme support pédagogique dans un parcours de formation et s’intégrer à toutes ses étapes.

Avant la formation, la mise à disposition de podcasts permet à chacun d’acquérir ou de réviser les notions ou concepts requis pour bien démarrer sa formation.

Pendant le parcours de formation, entre deux séances en présentiel, un podcast permet d’approfondir ou affiner une thématique abordée par le formateur. Au sein d’un parcours 100 % digital, il peut, par exemple, être intégré à un pdf enrichi pour compléter le contenu proposé.

Après une formation, le podcast est un excellent outil pour se remémorer les points clés de la formation, mais aussi approfondir les thèmes ou certaines questions suscitées tout au long du parcours de formation. A travers un exposé ou une interview d’expert audio, l’apprenant dispose d’un contenu pédagogique complet qu’il peut écouter et réécouter à la demande, quand il en a besoin pour favoriser l’ancrage mémoriel.

Plébisicité par le grand public, le succès croissant que rencontre le podcast démontre son attractivité et la qualité de l’expérience utilisateur qu’il propose.

Souple à produire et à consommer, le podcast peut s’envisager comme un levier pédagogique pertinent et engageant pour l’apprenant.

En effet, les podcasts peuvent accompagner l’apprenant tout au long du parcours de formation, et lui permettre d’aller plus loin sur certains thèmes et ou de revenir et mieux assimiler les notions clés de sa formation, à son rythme et au moment le plus opportun.

Le podcast vient s’ajouter au déjà large panel de ressources pédagogiques disponibles et enrichir vos parcours de digital learning. Pensez-y pour vos prochains projets !

 

(source médiamétrie et Audion)

 

Le récent rapport « Trust and Coronavirus »  révèle que les collaborateurs attendent beaucoup de leur entreprise dans cette crise sanitaire :

  • des actions responsables et efficaces pour accompagner et protéger leurs employés (51 %)
  • de l’information claire et concrète sur comment éviter les virus et les actions prises par l’entreprise (56 %)

Une solution de communication pédagogique pour accompagner le dé-confinement de vos collaborateurs

 

Pour aider les entreprises à répondre à ces attentes fortes, LALAMEDIA, en partenariat avec le CNEH (organisme de formation de référence des acteurs de la santé), a conçu une solution digitale de communication pédagogique.

Elle a pour vocation de vous aider à :

  • informer et rassurer vos collaborateurs grâce à des contenus clairs et à jour des dernières informations scientifiquement validées.
  • transmettre efficacement et de manière pratique à tous les publics vos procédures internes.
  • diffuser à tous grâce à une solution basée sur le web, accessible depuis n’importe où, sur tous les devices et sans requérir d’installation.

Déployer en 5 jours ouvrés un outil de communication efficace et flexible

 

En 5 jours ouvrés, nous déployons une solution de communication digitale conçue autour :

  • d’un socle scientifique généraliste étayé par des virologues et infectiologues
  • de contenus sur-mesure consacrés à vos procédures, vos consignes et toutes les informations propres à votre entreprise.

Expert de la pédagogie digitale, nous apportons un soin particulier à la rédaction et la présentation des informations pour les rendre dynamiques et accessibles à tous.

Parce que la situation exige agilité et efficacité, nous avons opté pour une technologie et des processus qui nous permettent de vous garantir des mises à jour dans la journée.

Entrez dans les coulisses de LALAMEDIA et découvrez le quotidien de l’équipe…

Face à l’accélération de l’obsolescence des compétences et à la transition numérique, les entreprises ont besoin de formation de plus en plus efficaces. Le Phygital Learning est une nouvelle approche qui répond à ces problématiques.

  • Comment définir le Phygital Learning ?
  • Comment le mettre en place ?
  • Quels sont ses avantages ?

Nous allons vous apporter quelques réponses dans ce post et vous faire découvrir cette nouvelle approche qui offre de nouvelles perspectives aux formateurs

Qu’est-ce que le Phygital Learning ?

Le terme Phygital est une contraction entre « physique et « digital ». Il s’agit de combiner l’utilisation d’éléments digitaux dans un environnement physique.
Prenons un exemple :  lors d’une session présentielle, nous avons préparé une animation en réalité augmentée sur le mode d’action d’un médicament. Les apprenants ont pu s’immerger grâce à leur cardboard au cœur même du mode d’action. Le formateur s’appuyant sur l’expérience des apprenants pour reformuler et ancrer les acquis.

On le confond parfois avec le Blending Learning, son grand frère…

Le Blended Learning se défini comme un dispositif hybride qui alterne des séquences à distance et en présentiel. Le Blended Learning concerne le dispositif de formation.

Le Phygital Learning, quant à lui, associe l’univers de l’animation présentielle et du numérique lors d’une session de formation.

Dans les dispositifs que nous mettons en place pour nos clients, il n’est pas rare que nous construisions des dispositifs Blended avec des sessions en présentiel qui utilisent du Phygital Learning.

Les avantages du Phygital Learning

Une formation Phygital Learning propose le meilleur des deux mondes, en combinant présentiel et digital. Cette nouvelle approche pédagogique en phase avec son temps permet des sessions efficaces et engageantes.

Favoriser l’usage des nouvelles technologies

Selon les publics à former, l’utilisation des outils digitaux dans une sphère professionnelle peut encore être délicate.

Le Phygital Learning permet aux apprenants de prendre en main des outils numériques, de se familiariser avec des approches digital learning tout en étant dans une dynamique de groupe et en bénéficiant du support d’un formateur.

La mise en œuvre d’une approche Phygital Learning peut donc poursuivre un double objectif, permettre aux collaborateurs de se former tout en se familiarisant à l’utilisation des nouvelles technologies.

Varier les activités pédagogiques

Une formation Phygital Learning alterne les séquences de formation en mode présentiel classique et différentes activités pédagogiques au format digital.

  • Quiz
  • Jeu de mise en situation
  • Réalité augmentée
  • Escape game digital…

Cette diversité de supports permet au formateur de compléter sa boite à outils pédagogiques pour calibrer au plus juste sa formation aux besoins de son public et faciliter l’assimilation des connaissances et leur montée en compétence.

Stimuler la mémorisation

La capacité des apprenants à retenir et à mettre en application sur le long terme les connaissances et compétences acquises est évidemment un enjeu clé pour tout pédagogue.

Le Phygital Learning offre des leviers complémentaires pour faciliter une mémorisation durable tout au long de la formation et au-delà.

Le recours aux modalités digitales permet de stimuler autrement la mémoire de l’apprenant et d’élargir les possibilités d’application et de mise en situation au cours d’une formation.

Renforcer l’engagement des apprenants

Le bon déroulement et l’efficacité d’une formation présentielle repose notamment sur la capacité du formateur à initier une dynamique de groupe et engager les apprenants.

Le format Phygital Learning permet au formateur d’envisager d’autre modalité d’apprentissage comme par exemple : un jeu, un défi, un exercice qui permet à chaque participant d’entrer dans sa formation et de créer du lien avec le reste du groupe.

Nous avons conçu et réalisé un ice-breaker digital qui, à travers les épreuves d’un challenge, présente les étapes clés de la formation. Ce challenge est utilisé au début de la formation en salle. En présentant les attendus de la formation de manière engageante, l’apprenant est immédiatement embarqué dans le processus de formation.

Le formateur s’appuie ensuite sur ce challenge pour interpeller et interagir avec ses apprenants.

Accéder au challenge : cliquez ici

En complément, l’alternance des interventions du formateur et de l’utilisation de modalités digitales permet de rythmer la formation, de maintenir l’attention et de stimuler l’apprenant tout au long de son programme pédagogique.

Que ce soit pour embarquer les participants et créer du lien au sein d’un groupe ou pour proposer un parcours pédagogique attractif et captivant, le Phygital Learning offre des outils efficaces pour assurer l’engagement des apprenants.

Mise en place du Phygital Learning

Pour mettre en place une session Phygital Learning la préparation est primordiale.
L’utilisation de matériels digitaux/numériques nécessite de prendre en compte leurs particularités et de mettre en œuvre une préparation indispensables pour garantir son bon déroulement.

La salle

Outre la capacité d’accueil de la salle, sa configuration peut être un élément à prendre en compte dès la conception de la formation.

Une salle trop petite, trop étroite ne sera pas adaptée si vous souhaitez faire participer plusieurs sous-groupes à une épreuve de recherche d’indices via des QR codes disséminées dans la salle.

Le Phygital Learning nécessite de s’assurer en amont d’une connexion Wi-Fi suffisante pour permettre à chaque participant de se connecter aux plateformes digitale learning et/ou de prévoir un backup en local.

Les outils

L’utilisation de modalités digitales nécessite évidemment que le matériel utilisé soit en parfait état de marche pour garantir le bon déroulement de la formation.

Prenez aussi le temps de vérifier que les logiciels sont bien à jour, que les devices fonctionnent parfaitement, qu’ils se connectent bien au réseau etc.

Il s’agit de réduire au minimum le risque technique qui pourrait survenir le jour de la formation et perturber celle-ci.

Vérifier la charge des batteries !

Le formateur(trice)

Animer une formation Phygital Learning ne s’improvise pas. Le formateur doit être préparé et maîtriser parfaitement les supports digitaux sur lesquels il s’appuiera tout au long de la formation.

Le déroulé d’un format Phygital Learning demande au formateur de faire une gymnastique particulière qui consiste à passer d’une animation présentielle à l’utilisation de modalités digitales. Pour assurer la fluidité de la formation et la cohérence du déroulé, l’animateur doit s’attacher à créer le lien entre les univers physiques et digitaux.

La préparation est donc impérative pour déployer un dispositif Phygital Learning. Pour l’apprenant le déroulé de la formation doit être fluide et les enchaînements logiques entre les différents supports d’animation.

 

En associant approche présentielle et modalités digitales, le Phygital Learning fait bouger les lignes de la formation pour répondre aux nouveaux enjeux de la formation professionnelle et aux attentes des apprenants.

Relativement simple à mettre en œuvre, ce format hybride offre des avantages indéniables ; efficacité pédagogique, engagement de l’apprenant, assimilation accrue, etc.

Êtes-vous prêt à tester le Phygital Learning pour vos futures formations ?